Les hommes (et parfois les femmes) noirs brossent leur cheveux pour obtenir des waves, et cela depuis des années. La barbe, les dreads et les cheveux longs étant devenus plus courants que jamais, cette pratique n'est plus aussi populaire qu'auparavant.

Obtenir et maintenir des ondulations sur vos cheveux est une expérience fastidieuse mais gratifiante. Il faut utiliser le bon produit, se brosser les cheveux presque tous les jours et dormir chaque nuit avec un durag ou une wavecap. Le processus est ennuyeux, mais le résultat est généralement étonnant.

J'ai vu beaucoup sur Snapchat où des hommes noirs retirent leur durag de leur tête pour montrer les vagues de leurs cheveux. On appelle ça un Wave Check.

Le Wave Check est un contrôle des vagues qui consiste à dire à quelqu'un qui porte un durag de l'enlever afin de révéler ses waves en dessous. Ces événements ont envahi les lycées et les universités du monde entier. Le but est de voir si la personne qui porte le durag a un joli motif de vagues, qu'il s'agisse de 180, 360, 540 ou 720 waves.

 Les Wave Check sont devenus une compétition mondiale. Le développement d'un motif de vague demande du temps, du dévouement et du savoir-faire, de sorte que les wavers sont fiers de leurs vagues. Un contrôle de vagues valide l'effort que l'on a fait pour travailler sur sa forme de vague. Les contrôles de vagues sont donc utilisés pour déterminer si une personne porte un durag juste pour la mode et non pour parfaire ses waves.